Retraite... ou presque.

L'heure (officielle) de la retraite a sonné en 2015. Toutefois, après plus de quarante-cinq années d'exercice du métier de vigneron, il m'a paru difficile d'abandonner mon activité du jour eu lendemain.

Aussi ai-je souhaité conserver une (petite) partie de mon domaine, notamment dans les terroirs à silex que j'apprécie particulièrement. Cette prolongation me permet de satisfaire les besoins de mes clients fidèles habitués à fréquenter mon chai ou à se faire expédier ma production.

Retour

Mentions légales - Réalisation Direct@Web